Agriculture de précisionLa préci­sion débarque dans « Farming simu­lator 22 »

Ce 19 avril sort l’extension gratuite « Agri­cul­ture de préci­sion » pour le jeu vidéo Farming Simu­lator 22. Bene­dikt Dahme et Markus Steinmüller, de l’équipe e-sport John Deere, l’ont testée en avant première. Ils révèlent quelles nouvelles fonc­tion­na­lités rendent cette simu­la­tion encore plus immer­sive.

Depuis quand la version de base de Farming Simu­lator 22 tourne-t-elle sur vos ordi­na­teurs ?

Markus : Depuis sa sortie ! Elle était tant attendue que dans l’équipe John Deere nous l’avons tout de suite précom­mandée.

Markus Steinmüller, membre de l’équipe e-sport John Deere.

Ben : Étant donné que le DLC a été publié à minuit, nous avons pris un jour de congé le lende­main afin de pouvoir nous fami­lia­riser plei­ne­ment avec le simu­la­teur – comme à l’époque où nous avions beau­coup plus de temps pour ce genre de choses…

Quelle a été votre première impres­sion ?

Ben : Nous sommes ravis de constater que la simu­la­tion agri­cole est devenue encore plus réaliste. Désor­mais toute la filière est repré­sentée et je peux faire bien plus que simple­ment m’occuper de mon bétail et d’une instal­la­tion de métha­ni­sa­tion. Par exemple, il est main­te­nant possible de trans­former des bette­raves en sucre, ou bien de suivre de façon détaillée la chaîne de valeur des céréales.

Markus : Ces nouveautés dans la méca­nique du jeu sont vrai­ment un plus. On peut égale­ment noter que GIANTS Soft­ware, le déve­lop­peur, a apporté pas mal d’améliorations au niveau du son et du graphisme. L’impression géné­rale est plus réaliste : les balles ressemblent davan­tage à des balles et le bruit des machines et de la nature est encore plus convain­cant. Parmi les nouveautés on compte les chan­ge­ments de saison, que les joueurs et joueuses des versions précé­dentes connaissent déjà grâce aux mods.

En tant que membres de l’équipe e-sport, vous avez pu tester ces dernières semaines l’extension Agri­cul­ture de préci­sion que John Deere a contribué à déve­lopper. Quelles sont les nouveautés ?

Markus: La nouvelle mise à jour Agri­cul­ture de préci­sion se base sur celle qui était déjà dispo­nible pour Farming Simu­lator 19, on y retrouve donc les mêmes fonc­tion­na­lités, mais qui ont été amélio­rées entre temps. Cela comprend par exemple diffé­rents types de sols, des cartes de rende­ment, des calculs de renta­bi­lité et la possi­bi­lité de prendre en compte la varia­bi­lité intra­par­cel­laire.

 

Ben: De nouvelles possi­bi­lités ont été déve­lop­pées pour gérer les terres de manière plus durable et en se fondant sur des données précises. Cela va de la modu­la­tion du désher­bage par pulvé­ri­sa­tion ciblée, à la possi­bi­lité de mieux doser les engrais miné­raux, en passant par une analyse en temps réel du lisier lors de l’épandage. On retrouve égale­ment dans les nouveautés un système de cote envi­ron­ne­men­tale qui indique aux joueurs l’impact de leur exploi­ta­tion sur l’environnement.

Bene­dikt Dahme, de l’équipe e-sport John Deere, apprécie parti­cu­liè­re­ment le réalisme de l’extension « Agri­cul­ture de préci­sion ».

De quelle façon le DLC Agri­cul­ture de préci­sion influence-t-il l’expérience de jeu ?

Ben : Pour moi ce DLC amène l’expérience de jeu à un tout autre niveau. Cela tient surtout aux nouvelles fonc­tion­na­lités qui rendent le jeu bien plus réaliste. Lorsque l’on joue à plusieurs, comme dans notre équipe e-sport, l’évaluation de l’environnement apporte une dimen­sion compé­ti­tive au jeu, on se demande pour­quoi les autres ont un meilleur score que nous. Et surtout comment les rattraper.

Markus : Exac­te­ment. Pour ma part, j’ai déjà eu plusieurs révé­la­tions en jouant. Par exemple, j’ai compris en regar­dant les autres testeurs que mon travail était large­ment moins effi­cace lorsque j’utilisais du lisier sans capteur proche infra­rouge. Cela se voit sur la carto­gra­phie. Une autre fois, j’étais sûr qu’un désher­bage méca­nique avec une bineuse large était la solu­tion la plus durable. Quand j’ai vu que je n’avais pas le score envi­ron­ne­mental le plus élevé pour cela, je me suis demandé quelle pouvait en être la raison. En fait, avec le contrôle méca­nique, je parcou­rais bien plus souvent les parcelles et j’altérais davan­tage le sol qu’avec une pulvé­ri­sa­tion ciblée. Cela favo­ri­sait l’érosion. La simu­la­tion permet de se fami­lia­riser avec ces rela­tions de cause à effet.

 

Le DLC Agri­cul­ture de préci­sion rend donc la simu­la­tion encore plus réaliste. À quel point est-ce impor­tant pour vous ?

Markus : C’est formi­dable que la simu­la­tion soit de plus en plus réaliste, mais trop de réalisme peut rebuter. Par exemple, il y a déjà eu un mod sur la qualité du sol, mais il était impos­sible d’y jouer sans étudier le manuel pendant des heures. C’est ce qui est bien avec cette mise à jour. On trouve beau­coup d’explications, mais il reste possible, si on le souhaite, de passer en mode auto et de se rappro­cher ainsi très simple­ment du sujet – du réalisme qui fait plaisir, donc.

Ben : Je suis du même avis que Markus. Comme je le dis toujours : plus c’est réaliste, mieux c’est. Mais si jouer devient trop compliqué, le plaisir du jeu peut vite s’épuiser. Bien évidem­ment ce n’est pas le cas avec cette nouvelle exten­sion et c’est ce qui en fait tout l’intérêt.

Mise à jour Agri­cul­ture de préci­sion pour Farming Simu­lator 22

L’extension Agri­cul­ture de préci­sion est dispo­nible gratui­te­ment à partir du 19 avril 2022. Elle peut être télé­chargée direc­te­ment sur un ordi­na­teur ou une console de jeu. Avec plus d’un million de télé­char­ge­ments, la première version du DLC gratuit Agri­cul­ture de préci­sion pour Farming Simu­lator 19 était déjà un franc succès. Avec cette nouvelle géné­ra­tion, GIANTS Soft­ware permet au grand public non seule­ment de mieux connaître le monde de l’agriculture moderne mais place égale­ment le concept de déve­lop­pe­ment durable au centre de ce jeu vidéo popu­laire.

Le DLC gratuit Agri­cul­ture de préci­sion est le résultat de la coopé­ra­tion entre John Deere et GIANTS Soft­ware, le déve­lop­peur de la gamme de simu­la­teurs agri­coles la plus popu­laire. Ce projet a vu le jour grâce au parte­na­riat avec l’université de Hohen­heim, l’université de Reading, l’académie polo­naise des sciences et le groupe agro-alimen­taire espa­gnol Grupo AN. Le déve­lop­pe­ment a été financé en grande partie par EIT Food. Il s’agit du plus grand réseau d’innovation alimen­taire au monde, soutenu par l’Institut euro­péen d’innovation et de tech­no­logie (EIT). EIT Food souhaite ainsi faire mieux connaître l’agriculture moderne au grand public.