Une balle à la minute

Effi­cience et réac­ti­vité sont des valeurs clé pour l’ETA alle­mand Martin Georgs. Il s’est constitué une flotte de maté­riel qui répond préci­sé­ment à cet objectif : avec ses combinés presses-enru­ban­neuses, il peut presser et enru­banner des balles en une seule étape. La satis­fac­tion du client est sa première prio­rité.

Affu­tées et étin­ce­lantes

Le soleil se lève sur la Frise orien­tale et l’ETA Martin Georgs prépare ses machines pour la journée. Il œuvre auprès de cent clients aux profils très divers. Son parc de maté­riel compte 4 trac­teurs John Deere, 2 combinés presses-enru­­ban­­neuses et 3 andai­neuses.

„Un client satis­fait, c’est la meilleure publi­cité“

Martin Georgs au sujet de sa mission de pres­ta­taire.

En route pour l’exploitation du client

Avec l’ensemble constitué par le John Deere 7810 et la presse-enru­­ban­­neuse C441R à chambre fixe, Martin Georgs est parfai­te­ment équipé pour répondre aux exigences de ses clients. Ces maté­riels permettent un travail soigneux et rapide, tout en restant poly­va­lent.

Flexi­bi­lité

La presse-enru­­ban­­neuse C441R permet à l’entrepreneur de rester flexible et réactif tout au long de sa journée de travail. De mai à octobre, la tâche ne manque pas. Aujourd’hui, la météo est favo­rable, et Georgs est prêt à démarrer.

„Le système d’enrubannage est très perfor­mant“

Martin Georgs au sujet de ses combinés presses-enru­­ban­­neuses.

Martin Georgs en action

Voilà 15 ans que l’ETA effectue des chan­tiers de pres­sage, aidé occa­sion­nel­le­ment par sa famille et quelques amis. En un an, il presse 2 000 bottes de paille, 1 500 balles de foin et 7 000 d’ensilage d’herbe. Le débit de chan­tier peut monter jusqu’à 60 balles/heure.

„Quand les clients nous suivent en trac­teur“

Martin Georgs au sujet de ses stan­dards de qualité.

Du travail bien fait

Des balles fermes et bien formées, qui ne se déforment pas même en restant long­temps sur place. Ce qui reste au champ, c’est la „vitrine“ de l’entreprise de travaux agri­coles de Martin Georgs.