EN IMAGE : L’ESSENTIEL DE LA MODULATION

La bonne dose, au bon endroit et au bon moment : de plus en plus de travaux peuvent être réalisés en tenant compte de la variabilité intraparcellaire. Aperçu des principales des sources de données et de leur valorisation possible.

SOURCES D’INFORMATION

Tout au long d’une campagne, les données collectées délivrent un instantané le plus fidèle possible de la situation sur le terrain.

CAPTEURS DE VÉGÉTATION

Biomasse, teneur en chlorophylle, azote absorbé, hauteur du couvert

ANALYSES DE SOL

P, K, micronutriments, matière organique

CONDUCTIVITÉ

Capacité au champ, structure, type et potentiel du sol

STATION MÉTÉO

Ressources en eau, risques de maladie, prévision de croissance

TOPOGRAPHIE

Les cartes de relief informent sur le ruissellement d’éléments nutritifs et la variabilité du rayonnement solaire

HISTORIQUE DES PARCELLES

Les données doivent être interprétées à l’aune de l’expérience qu’a l’exploitant de ses propres parcelles

CARTES DE RENDEMENT

Elles fournissent des indices sur l’état des sols et aident à évaluer les variations du potentiel de rendement

TRAITEMENT DES DONNÉES, PRÉCONISATION

DEUX APPROCHES

Les données traitées par algorithmes servent à planifier et calibrer les actions. L’interface numérique permet l’intégration de plusieurs sources de données et leur partage avec d’autres acteurs.

MODULATION

Mise en place plus simple, indépendance, mais aussi moins de contrôle. Des capteurs embarqués ajustent l’application. La décision intervient en amont lors du calibrage ; la dose définitive utilisée à tel ou tel point n’est pas activement déterminée par l’agriculteur.
Ici, la carte de modulation peut être corrigée et affinée en tenant compte de l’historique des parcelles et d’observations directes, généralement avec l’intervention d’un conseiller. Les doses à appliquer sont définies à l’avance.

PRÉREQUIS : GUIDAGE ET SYSTÈME D’APPLICATION VARIABLE

DES OBJECTIFS

Si la fertilisation est l’étape la plus fréquemment modulée, de plus en plus d’opérations culturales peuvent être ajustées à l’hétérogénéité des parcelles.

CHAULAGE

Aussaat

Le pH peut varier sensiblement à l’intérieur d’une parcelle. Le chaulage de précision permet d’homogénéiser la structure du sol et son activité biologique. Il permet d’éviter, localement, le risque d’une mauvaise absorption des nutriments dû à un excès de chaux.

ENGRAIS DE FOND

Aussaat

Dans les zones où des carences en PK sont détectées, la quantité correcte est appliquée de façon à optimiser la fertilité. La réduction des besoins d’engrais et éventuellement, pour certaines zones bien approvisionnées en nutriments, l’impasse, permettent de réduire les coûts d’intrants. Après quelques années, une homogénéisation du rendement peut se manifester.

SEMIS

Aussaat

Les avantages d’un semis de précision sont évidents : les adventices ont plus de mal à s’implanter, les plantes se répartissent mieux les ressources en eau, minimisant le risque de stress hydrique, et la densité de semis uniforme prévient également les maladies foliaires et la verse.

AZOTE MINÉRAL

Aussaat

L’opération de modulation la plus courante. La fertilisation azotée de précision (en particulier lors du troisième passage) permet de sécuriser le rendement et la teneur en protéines. Elle contribue à concilier les exigences écologiques et l’expression du potentiel de rendement.

FERTILISATION ORGANIQUE

Aussaat

Techniquement, cette modulation repose sur l’analyse en direct de la composition nutritive du lisier/​des résidus de fermentation et l’ajustement en conséquence de la vitesse de passage. L’un des avantages de la méthode est l’optimisation des coûts de la fertilisation azotée – en plus de la réduction de l’empreinte environnementale.

RÉGULATEURS DE CROISSANCE

Aussaat

Des données de biomasse suffisent à moduler les régulateurs de croissance. Là où moins de biomasse est mesurée, ils sont pulvérisés en moindre quantité. Là où la biomasse est plus importante, la dose est ajustée à la hausse en conséquence. L’agriculteur limite ainsi le risque de verse, ce qui impacte aussi les coûts de battage.

HERBICIDES/​FONGICIDES

Aussaat

L’objectif est principalement la réduction des charges. Elle peut être considérable : en fonction de la pression des adventices, le désherbage localisé permet de réduire de 50 % le volume des pulvérisations, à efficacité égale. L’environnement en bénéficie, tout comme l’image du secteur agricole.