Tracteurs« Le nouveau 6R est un grand pas en avant pour les clients. »

Les nouveaux 6R de John Deere se démarquent par leur design, leur perfor­mance et leur intel­li­gence. Philippe Stein­mann, Respon­sable Marke­ting Produit, revient sur les atouts de ces nouveaux modèles.

Quels sont les évolu­tions les plus marquantes sur le nouveau 6R ?

Dès le premier coup d’œil, le trac­teur se distingue de ses prédé­ces­seurs. Nous avons égale­ment enrichi cette série de quatre modèles supplé­men­taires afin de répondre encore mieux aux besoins spéci­fiques des clients. Et nous propo­sons de nouvelles fonc­tions, par exemple « 1-Click-Go-Auto­Setup », avec pour objectif de simpli­fier consi­dé­ra­ble­ment l’utilisation. D’où le slogan choisi pour la promo­tion de la nouvelle série 6R : GO SMART, DO MORE (passez à l’intelligence, réalisez plus de travail).

Commen­çons donc par le design.

Philippe Stein­mann, respon­sable marke­ting produit pour les trac­teurs moyenne puis­sance chez John Deere.

Tout comme pour les séries 7 et 8R, nous avons travaillé main dans la main avec Design Works de BMW : le trac­teur arbore un nouveau capot spécia­le­ment profilé, de nouveaux rétro­vi­seurs et dans l’ensemble un nouveau design. À l’intérieur de la cabine, nous avons retiré le tableau de bord derrière le volant et l’avons remplacé par un moni­teur de console d’angle. Grâce à cela et à une concep­tion opti­misée des essuie-glace, la visi­bi­lité vers l’avant s’en trouve améliorée.

La série a été étendue aussi bien pour les modèles quatre cylindres que pour les six cylindres. À quoi peuvent s’attendre les clients ?

Nous avons ajouté les modèles 6R 140 et 6R 150, des trac­teurs très perfor­mants et compacts à quatre cylindres. Le 6R 150 convient parfai­te­ment aux exploi­ta­tions d’élevage. Il peut atteindre 177 CV avec une gestion intel­li­gente de la puis­sance (IPM) – et cela avec un empat­te­ment de 2,58 m et un poids à vide de 6,5 t. Le trac­teur rend le travail parti­cu­liè­re­ment agréable quand il est équipé d’un char­geur frontal avec système de pesée dyna­mique, en combi­naison avec le nouveau joys­tick. L’utilisateur n’a pas besoin de s’arrêter pendant la conduite et le remplis­sage de la mélan­geuse à vis est non seule­ment plus rapide, mais aussi plus précis.

Qu’en est-il des 6 cylindres ?

Nous avons main­te­nant le 6R 165 et le 6R 185. Le 6R 185, malgré son profil compact, affiche de hautes perfor­mances et a été déve­loppé spécia­le­ment pour les exigences des entre­pre­neurs de travaux agri­coles : une vraie effi­ca­cité de trans­port, beau­coup d’énergie hydrau­lique en réserve pour les outils. Le 6R 185 affiche un poids à vide de 7,9 t pour un empat­te­ment de 2,76 m, et atteint jusqu’à 234 CV avec une gestion intel­li­gente de la puis­sance (IPM). Il a établi un record au test de trans­port PowerMix avec 355 g/kWh. La gestion intel­li­gente de puis­sance est encore plus fiable et fonc­tionne désor­mais pour des appli­ca­tions hydrau­liques. C’est un gros atout, en parti­cu­lier dans le cas d’équipements comme les combinés presses-enru­ban­neuses. Selon nos calculs, l’entrepreneur pour­rait presser 20 % de balles en plus par heure, tout en consom­mant nette­ment moins de carbu­rant.

Comment s’en sortent les trac­teurs 6R sur le plan de l’agriculture de préci­sion ?

L’« âme » du 6R est devenue bien plus intel­li­gente. On le voit par exemple avec la fonc­tion 1-Click-Go-Auto­Setup, pensée pour faci­liter le travail. Cette fonc­tion assiste le conduc­teur lors du réglage du trac­teur et de l’outil et réduit de 90 % le nombre de clics néces­saires dans la console ! Tous les réglages néces­saires, données agro­no­miques, limites du champ, lignes de guidage et cartes d’application peuvent être envoyés à distance à la machine. Dès que le trac­teur rentre dans le champ, le profil de la parcelle est auto­ma­ti­que­ment dispo­nible. Ainsi, même opéra­teur qui n’est pas encore fami­lia­risé avec trac­teur peut effec­tuer en perma­nence un travail de haute préci­sion, et éviter les erreurs.